accueil blog observatoire : 10.000 signatures en 48 heures !

Observatoire : 10.000 signatures en 48 heures !

Photographie : François Schreuer, 22 octobre 2016 

La pétition pour la protection de l’observatoire de Cointe a été lancée mardi à 21h. 48 heures plus tard, elle comptait 10.000 signatures. Disons-le : on n’avait jamais vu ça. Et pourtant, vous l’avez fait !

La campagne pour la protection et la réhabilitation du bâtiment et de son parc ne fait pourtant que commencer. Voici donc quelques actions possibles, auxquelles chacun peut contribuer, pour lui donner de l’ampleur.

D’abord, une affiche est dès à présent disponible. Si vous disposez d’une imprimante, vous pouvez la télécharger (en cliquant sur l’image ci-contre), en imprimer quelques exemplaires et l’afficher dans des endroits visibles.

Ensuite, une version papier de la pétition peut être téléchargée, imprimée et diffusée autour de vous.

Enfin, la Société astronomique de Liège organise ce samedi 21 octobre, de 14h à 18h, sa traditionnelle Journée portes ouvertes. C’est l’occasion (qui n’arrive pas tous les jours) de découvrir les lieux. Nous vous invitons à partager vos plus beaux clichés du bâtiment et du parc sur les réseaux sociaux, avec le hashtag #SauvonslObservatoire.

 

Le forum de cet article

7 messages

Citoyens, réveillez-vous !
posté le 21 octobre 2017 par LUGOWSKI Dominique

Citoyens réveillez vous !


Observatoire : 10.000 signatures en 48 heures !
posté le 21 octobre 2017 par servais helene

Il et Temp de pour pour l’observatoire de Cointe de se mettre au travaille


Pas les affreuses constructions jaunes...
posté le 21 octobre 2017 par Renard Charles

Je suis en faveur de la conservation des vieux bâtiments mais pas du tout des affreuses constructions jaunes de 1960 ;
Je trouve que vous auriez du préciser car votre question est trompeuse
Je suis président du Parc privé de Cointe dans lequel est situé l’observatoire
Ch ;Renard


Contre l’entre-soi !
posté le 24 octobre 2017 par Marcelin

Les « affreuses constructions jaunes » (que je trouve assez belles, pour ma part) constituent l’essentiel des surfaces utiles disponibles. Elles abritent aussi la salle de conférence. Si l’on veut réaffecter le site à un rôle culturel ou scientifique, il est essentiel de les conserver — tout comme le parc, d’ailleurs.

Mais est-ce que l’association des propriétaires du Parc de Cointe souhaite réellement la réhabilitation de ce bâtiment et sa réouverture au public ? Ou souhaitez-vous qu’il soit vendu à un promoteur pour y construire des logements de luxe (dans le parc) et maintenir l’entre-soi qui prévaut dans cette petites enclave ?


Comment sauver cet Observatoire ?
posté le 20 octobre 2017 par Ghislain Ghistelinck

La pétition lancée sur le site CHANGE est la bienvenue. Comme beaucoup d’autres je l’ai signée avec enthousiasme. Mais cet enthousiasme est tempéré par la réflexion nécessaire à toute action positive. Il faut se rappeler que lors de la vente de l’Observatoire par l’Université les habitants du quartier avaient réussi à rassembler près de la moitié de la somme demandée par le vendeur. Ils n’ont pas été soutenus, ni aidés. Il aurait fallu un autre type de société car un comité de quartier n’est pas habilité à effectuer ce genre d’opérations. Pour sauver ce monument de notre patrimoine, il faut créer soit une ASBL, soit une société à capital, soit une coopérative. Il faut définir des objectifs clairs pour entamer un dialogue avec les responsables politiques. Restaurer le bâtiment est une excellente idée. Mais que peut-on en faire ? Il y a dans ce bâtiment une partie ancienne, remarquable, pleine de souvenirs et d’histoire. Il y a une partie plus récente plus neuve et pourtant bien utile. Le parc est splendide : y installer une petite plaine de jeux pour les enfants, des bancs accueillants pour les adultes et les vieillards, recréer des massifs de fleurs,d’arbustes ou d’arbres est une vision future agréable. Mais pour réaliser tout projet, il faut de l’argent. Soyons réalistes, l’État ne peut absolument pas prendre totalement en charge cette réfection, ces transformations sans savoir à quoi sera destiné l’ensemble des bâtiments : astronomie d’amateurs, salles de réunions et d’expériences (petits laboratoires)pour élèves en difficulté ou adultes passionnés,chambres d’accueil, bureaux divers, le choix est vaste. Mais il faut être convaincu que l’État ne peut pas tout faire, alors, au boulot. Réunissons-nous. Et n’ayons pas peur d’utiliser Internet pour nous regrouper. Merci de m’avoir lu.


Le seul lieu stellaire
posté le 20 octobre 2017 par Matray Patrick

A sauver de toute urgence. C’est le seul lieu stellaire. On y donne des conférences sur les astres, c’est un musée ... c’est devenu un lieu exceptionnel par sa rareté (observatoire XIXe) , c’est un plus pour le Tourisme et les finances communales.


Une photo peu représentative
posté le 20 octobre 2017 par Pierre

Affiche : dommage que la photo ne soit pas plus représentative d’un observatoire astronomique, comme, par exemple, la photo de Pierre Ponsard en couverture de l’Annuaire 2012 de la SAL.


Poster un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.