accueil blog sortie du numéro #4 de dérivations

Sortie du numéro #4 de Dérivations

samedi 17 juin 2017,

Pour sa quatrième livraison, la revue Dérivations propose un menu particulièrement abondant et diversifié. Après une mise en perspective des usages de la consultation populaire d’initiative citoyenne, faisant écho au récent scrutin organisé à Louvain-la-Neuve, ce numéro s’ouvre sur un grand entretien avec le géographe irlandais Philipe Lawton, qui propose une lecture critique de la « ville créative » et de ses conséquences sur les inégalités sociales. Le journaliste David Leloup, à l’origine de l’affaire « Publifin » consacre ensuite 24 pages d’enquête au fonds de pension Ogeo Fund, la « banque » d’un certain développement urbain made in Liège.

Le dossier principal de ce numéro #4 (100 pages) est consacré au bus en Wallonie et à Bruxelles comme expérience quotidienne et comme enjeu politique. Il nous emmène à Mons, Namur ou Bruxelles. Il propose aussi un entretien de sept pages, rare, avec le patron du bus wallon, Vincent Peremans.

On trouvera encore dans ce numéro quatre brefs textes de l’écrivain Karel Logist, une série de photographies de Thomas Freteur à Haïti, une table ronde sur l’avenir de la Maison Rigo, à Liège, un bilan du processus « Wallonie cyclable » ou encore un article sur la fabrique urbaine d’Istanbul, par Sinan Logie et Yoann Morvan. Sans oublier la page des libraires ou les chroniques de Caroline Lamarche, Jean-Pierre Collignon, Harald Franssen et Aurélie William Levaux.

 

Poster un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.