accueil interventions communiqués la réouverture de la ligne 125a doit être la (...)

La réouverture de la ligne 125A doit être la première étape du « REL »

vendredi 1er octobre 2010,

Tags liés à cet article :

Communiqué de presse d’urbAgora

Le bourgmestre de Seraing, M. Mathot, a fait de la remise en service pour les voyageurs de la ligne 125A un objectif prioritaire. Sans nécessairement partager son optimisme sur les délais nécessaires à sa réalisation, l’asbl urbAgora soutient depuis longtemps cette démarche. Nous devons cependant constater que la façon dont le dossier est actuellement envisagé hypothèque sérieusement les bénéfices que la collectivité peut espérer retirer de ce projet.

D’une part, telle qu’actuellement présentée, cette ligne ne facilite pas le passage d’un mode de transports à un autre — ce qui est pourtant un critère de base à l’attractivité d’un service de transport public. Entre autres choses :

— Il serait particulièrement regrettable que le terminus amont de la ligne soit localisé, comme annoncé, à Ivoz-Ramet, en rive droite de la Meuse ; alors que la ligne 125A se poursuit jusqu’à Flémalle où la correspondance avec l’IC de la dorsale wallonne peut notamment être assurée.

— Si l’on veut que la 125A soit complémentaire avec le tram, il faut faire passer, à court ou moyen terme, le tram en rive droite de la Meuse : envisager celui-ci comme un lien entre les deux rives (entre Sclessin et Ougrée, entre Seraing et Jemeppe) plutôt que comme un concurrent au service ferroviaire. C’est du maillage du réseau — c’est-à-dire de la création de connexions entre les services ailleurs qu’au centre de Liège — que naîtra non seulement une réelle attractivité du transport en commun mais aussi la centralité recherchée pour le nouveau centre urbain de Seraing. De ce point de vue, on ne peut que se réjouir que le projet de boulevard urbain sérésien prévoie, de bout en bout, un site propre pour le transport public, ainsi que cela a été annoncé en début de semaine lors d’une réunion publique.

D’autre part, la nature même du transport ferroviaire, qui est mieux adapté aux distances moyennes (ou longues) qu’aux distances courtes, devrait inciter à concevoir la nouvelle ligne sur une plus grande distance, à travers toute l’agglomération — voire en relation avec les villes moyennes entourant Liège. Bref, plutôt que de concevoir un service ferroviaire reliant simplement Seraing et Liège, il serait à nos yeux souhaitable de penser la « 125A » comme la première ligne du futur réseau express liégeois (« REL »). Concrètement, il serait par exemple possible d’envisager, dans un premier temps une ligne reliant Flémalle à Liers (en en profitant pour rouvrir certains arrêts, notamment Place Vivegnis ou à Coronmeuse), en envisageant éventuellement des prolongations ultérieures vers Huy, en amont, et vers Tongres et/ou Ans |1|, en aval. D’autres lignes pourraient suivre, en particulier entre Waremme et Visé via notamment Ans, Liège-Guillemins et Bressoux (avec, là aussi, la possibilité de rouvrir au moins une dizaines d’arrêts extrêmement intéressants |2|) ou sur l’axe de la Vesdre vers Verviers.

Quoi qu’il advienne, cette discussion est l’occasion de poser une nouvelle fois ce constat impérieux : entre, d’une part, une Région wallonne empêtrée dans le saupoudrage sous-localiste (cf. les orientations données au niveau des investissements ferroviaires) et largement indifférente aux problèmes de mobilité rencontrés à Liège et, d’autre part, des communes dont la taille n’est pas manifestement suffisante pour leur permettre de propose une vision globale à l’échelle — la seule pertinente, dans ce cas — de l’agglomération, tout le débat sur la mobilité à Liège démontre l’absolue nécessité dans laquelle nous nous trouvons de mettre en place une structure de coordination supra-communale à l’échelle de l’agglomération.

Source de l’illustration : http://trainbelge.fte2.org/archive20063.htm

|1| Ce qui suppose la réouverture de la ligne Ans-Liers.

|2| Jean-Jaurès, Haut-Pré, Vennes, Longdoz, Cornillon, Jupille, Wandre, Cheratte-Bas, Hermalle-sous-Argenteau,...

Lire aussi

Note de travail | Pour une grande gare IC à Seraing

mardi 27 janvier 2009,

Ce qui se joue à Seraing est particulièrement important pour l’avenir de l’agglomération liégeoise. Avec la réalisation à présent entamée de son Master Plan, la ville de Seraing relève un défi de première importance, sans équivalent dans la région et sans doute en Belgique sinon plus largement : la (...)

étude | Les enjeux ferroviaires liégeois

jeudi 6 octobre 2011, par Pierre Eyben, Johan Riga et François Schreuer

Ce document présente les premiers résultats d’un travail d’étude en cours sur la question du transport ferroviaire dans la province de Liège. Notre message est simple : il est financièrement et techniquement possible de réaliser — sans quasiment aucuns travaux d’infrastructures sinon la réouverture de (...)

 

Le forum de cet article

5 messages

La réouverture de la ligne 125A doit être la première étape du « REL (...)
posté le 2 septembre 2011 par van reusel georges

pourquoi ne pas adapter ces ligne avec le TEC


La réouverture de la ligne 125A doit être la première étape du « REL (...)
posté le 23 juillet 2011 par VAN REUSEL GEORGES

et si un RER pourrait être une solution, la ligne de flemalle liege liers, ensuite liers visé, visé flemalle,
en se servant de la boucle angleur liege,
il a assez de rames motorisée pour le faire ça économiserais la démolition des rue et routes pour le tram
remettre les gares qui sont toujours existante en aubette d’attente et là ou les gare ne sont pas la faire des points d’arrêts
une boucle de liers à glon peut être qui pourrait être faite

voilà un programme non négligeable


Aménager correctement les futures stations du RER
posté le 31 janvier 2011

Comme déjà dit précédemment, les « haltes » telles que celle d’Amercoeur devront être restaurées. Mais cette fois-ci, il ne faudra pas se contenter de réinstaller un perron et quelques marches... il faudra prévoir un véritable abris, un éclairage sécurisant et un panneau électronique reprenant les arrivées du REL à la station et tout message à destination des usagers.


Proposition intéressante
posté le 2 novembre 2010 par Thierry Pier

Proposition intéressante, qui avance la complémentarité des réseaux de transports urbains et d’agglomération.

Les réseaux express doivent satisfaire 3 critères : proximité, rapidité, périmètre élargi.

Cette option va dans le bon sens, mais qu’en est-il des disponibilités budgétaires ? On en reparlera dans mon prochain reportage sur le rail liégeois.

Thierry Pier (journaliste)


Où se situe l’ancienne ligne 125A ?
posté le 2 novembre 2010

Il serait peut-être utile de commencer par décrire/situer la ligne 125A pour ceux qui débarquent.


Poster un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.