accueil interventions communiqués le standard au parc astrid ? il y a mieux…

Le Standard au parc Astrid ? Il y a mieux…

mercredi 14 janvier 2009,

Tags liés à cet article :

La construction d’un nouveau stade de football pour le Standard est l’un des grands enjeux urbanistiques des années à venir pour l’agglomération liégeoise. Dans ce débat très fermé, tous les éléments disponibles indiquent que c’est le site du parc Astrid de Coronmeuse qui tient aujourd’hui la corde.

Pour urbAgora, ce site n’est pas adapté à l’installation d’un grand stade :

— Cette implantation signifierait en effet la perte, pour les quartiers environnants, d’une bonne partie du poumon vert que constitue le parc. Celui-ci serait en effet inéluctablement mangé par le stade, ses parkings, ses terrains d’entrainement et les autres dépendances prévues ou futures.

— L’accessibilité du site est tout à fait insuffisante en regard du gabarit envisagé pour ce stade (40.000 places, voire plus). Tant sur le plan routier que sur le plan ferroviaire et sur celui de l’espace de stationnement, le site et ses abords (pont Atlas, quais de Meuse,…) risquent de faire face à une congestion ingérable les soirs de match.

— Le patrimoine architectural situé dans le parc est directement menacé par cette implantation |1|.

— La cohabitation sur ce site relativement exigu avec une infrastructure de la taille de la FIL (Foire Internationale de Liège) semble totalement impossible, ce qui implique donc le déplacement de celle-ci (où ?), avec augmentation du budget et du délai à l’avenant.

JPEG - 424.6 ko

Une alternative remarquable à Coronmeuse existe pourtant à quelques centaines de mètres à peine, de l’autre côté du fleuve, sur le site situé entre la gare de Bressoux et la Meuse. Ce très vaste terrain, dont la dépollution est programmée et financée par le FEDER, est actuellement envisagé pour l’installation d’un parc d’activité dans le domaine de l’alimentation, une fonction qui pourrait être facilement déplacée en un autre point de l’agglomération.

C’est sur ce site que nous proposons que soit implanté le stade. Il multiplie en effet les avantages : excellente accessibilité ferroviaire (via la gare) et routière (accès direct à l’autoroute), disponibilité immédiate du terrain, importance de l’espace disponible (largement plus qu’à Coronmeuse) et surtout potentiel de développement urbain élevé, qui pourrait se concrétiser par les éléments suivants.

— Déploiement de la gare de Bressoux (aujourd’hui rétrogradée au statut de simple point d’arrêt, malgré son potentiel très élevé) pour en faire une polarité nord de la ville en matière de transports en commun. L’offre de transports publics urbains pourrait être développée de façon conséquente autour de ce site ; en ce compris, à moyen terme, le futur REL (Réseau Express Liégeois) et/ou une cinquième ou sixième antenne du tram, dans la deuxième ou troisième phase d’implantation de celui-ci.

— Transformation de l’autoroute E25 en boulevard urbain arboré entre le pont-barrage de l’île Monsin et le pont Atlas. Cette transformation du paysage modifierait profondément l’image des lieux et rendrait un accès au fleuve à plusieurs quartiers très peuplés qui en sont actuellement coupés par l’autoroute : Droixhe, Bressoux, Jupille. Elle résoudrait aussi une partie du problème du trafic de transit qui pose toujours problème sur les quais de la Dérivation. Elle dégagerait enfin de l’espace en bord de Meuse permettant d’y installer des espaces de vie (ravel, terrains de sport,…).

— Construction d’un grand parc autour du stade, en bord de Meuse, qui offrira aux quartiers de Bressoux et Droixhe l’espace vert qui leur manque aujourd’hui.

— Construction d’une passerelle reliant le site du nouveau stade au parc de Coronmeuse, de l’autre côté de la Meuse. Cette passerelle, en faisant communiquer les deux parcs, créera un espace exceptionnel pour les loisirs des Liégeois (différents développements, notamment liés à la présence de l’élément aquatique pourraient, comme le suggérait le parti Ecolo, être intégrés dans le programme) ou pour l’organisation de grands événements. Cette passerelle permettra également l’accès aisé à l’arrêt de tram de Coronmeuse depuis le stade.

— Installation d’un grand parking à proximité immédiate de la gare de Bressoux. Ce parking, connecté directement sur l’autoroute, pourra servir de parking-relais vers le centre-ville mais aussi pour les navetteurs qui prennent le train vers Bruxelles (le train Maastricht-Bruxelles s’arrête en effet à Bressoux). Via la passerelle, il permettra également de desservir les halles des foires, de l’autre côté de la Meuse.

La construction d’un stade est une opération urbaine majeure. Il serait regrettable que plutôt que de permettre le développement d’un quartier — ce qui est possible à Bressoux —, elle entrave celui d’un autre — ce qui risque bien de se produire si le stade est construit à Coronmeuse.

L’option de Bressoux développée ici nous paraît présenter des avantages appréciables pour toutes les parties. Le Standard y trouvera un site vierge, plus vaste que celui de Coronmeuse, particulièrement bien situé, en bord de Meuse et à proximité des infrastructures de transport. La ville de Liège verra le stade rester sur son territoire tout en permettant la création d’un nouveau quartier dans une zone peu favorisée par le développement urbain des dernières décennies. Les riverains de Coronmeuse garderont l’accès à leur parc tandis que les riverains de Bressoux gagneront un parc, une gare importante. Les supporters du Standard trouveront un accès beaucoup plus facile au stade, que ce soit en voiture ou en transports en commun.

Lire aussi

Communiqué | Localisation des stades de football à Liège : pour une stratégie à l’échelle de la ville

dimanche 30 novembre 2008,

Les deux grands clubs de football de l’agglomération liégeoise — le Standard et le Royal football Club de Liège (RFCL) — ont exprimé ces dernières années le besoin de construire de nouvelles infrastructures : le stade de Sclessin est devenu trop petit pour le nombreux public des « Rouches ». En outre, (...)

 

Le forum de cet article

4 messages

Le Standard au parc Astrid ? Il y a mieux…
posté le 28 avril 2009 par Laura

Bonjour, Je dois faire un travail pour un cours sur le standard. Quelqu’un peut il m’aider svp ? j’aimerai savoir où va vraiment aller la Standard, qui veut qu’il déménage, le pourquoi et le comment. J’aimerai aussi savoir qui finance le nouveau stade. Merci beaucoup !


Le Standard au parc Astrid ? Il y a mieux…
posté le 27 janvier 2009 par joël

Les autorités liégeoises et du standard ont-elles pris connaissance de ce document ?
Qu’en pensent-ils ??
Cela semble s’accélérer, et ce serait dommage de passer à côté d’une opportunité d’urbanisation.


Le Standard au parc Astrid ? Il y a mieux…
posté le 19 janvier 2009 par R. RATZ

Je découvre ce communiqué. Deux questions :

* lors d’une précédente intervention sur ce dossier d’Ecolo Liège, la presse s’était notamment fait l’écho du fait qu’ils n’avaient même pas cherché à consulter le club du Standard (c’est en tout cas la remarque un peu sèche que faisait son directeur). urbAgora a-t-il cherché à avoir ce contact ? Et avec les clubs de supporters ? Et avec les comités de quartier des 2 rives concernées ?

* je comprends mal la juxtaposition des arguments


Le Standard au parc Astrid ? Il y a mieux…
posté le 14 janvier 2009 par Alain De Clerck

Excellente idée. Un stade en pleine ville, liège va encore être plus chaude à l’instar des villes d’Espagne... De plus, c’est un vrai boni pour un fort développement des Ardentes : Le parc, la patinoire transformée en future salle de concerts permanente tournée vers l’Eurégio (idée 2015) et le stade pour les "rolling stones"... Ça, ça va se savoir ;-)


Poster un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.