accueil le blog cinémas à la médiacité : le point

Cinémas à la Médiacité : le point

jeudi 23 février 2017,

En compagnie de l’asbl Les Grignoux, urbAgora a lancé, en janvier, la campagne « Liège au cœur » pour demander l’abandon du projet « Médiaciné », qui vise à construire 10 salles de cinéma à côté de la Médiacité, dans le quartier du Longdoz. Nous pensons que ce projet serait nuisible à la ville dans son ensemble, et plus particulièrement au centre-ville et au quartier du Longdoz, comme nous l’avons expliqué dans notre avis de 2014 et dans celui de 2017.

Entre-temps, le calendrier a été un peu chamboulé...

Que s’est-t-il passé ?

Une (nouvelle) enquête publique a eu lieu en janvier (une autre avant déjà eu lieu en 2014, au terme de laquelle l’autorité avait exigé la réalisation d’une Etude d’incidences sur l’environnement). Cette enquête publique n’a cependant pas satisfait aux formes prescrites, en sorte qu’une troisième enquête publique va devoir être organisée.

Quand aura-t-elle lieu ?

Les dates n’ont pas encore été communiquées par l’administration, mais il semblerait que cela soit imminent.

Les avis déjà rendus restent-ils valables ?

Le Collège communal a assuré à plusieurs reprises, dans la presse, que ce serait le cas. Nous recommandons cependant à chacune et à chacun de rester attentif et à se tenir prêt à renvoyer sa réclamation si besoin.

Où s’informer ?

La campagne Liège au cœur vous propose un site web, une page Facebook et un compte Twitter.

Une date à noter !

Dès la fin de l’enquête publique, « Liège au cœur » interpellera le Collège communal, à travers une interpellation citoyenne. Nous donnons d’ores et déjà rendez-vous à toutes les personnes souhaitant appuyer le propos de la campagne. La date sera communiquée dès que possible...

Et la suite ?

Nous restons vigilants et ne manquerons pas de communiquer rapidement dès que nous aurons du nouveau sur ce combat !

 

Le forum de cet article

8 messages

Cinémas à la Médiacité : le point
posté le 25 février 2017 par Libion

Je pense également qu’il y a suffisamment de salles de cinéma à Liège. En construite de nouvelles avec le risque de voir fermer celles du centre ville ne sert à rien.


Cinémas à la Médiacité : le point
posté le 25 février 2017 par Debouny François

J’habite à deux pas du chancre que représente ce terrain , je ne vois pas en quoi les salles de cinéma gèneraient les Grignoux ,au contraire cela apporterait une nouvelle animation dans le quartier et contribuerait surement à la bonne marche de la médiacité !


Soutien total aux Grignoux
posté le 24 février 2017 par Stadler Liliane

Je soutiens totalement la position déjà exprimée par les Grignoux !
À savoir : pas de méga salle de ciné dans ce quartier excentré !


Pourquoi pas une ou deux salles ?
posté le 24 février 2017 par UURLINGS

Je voudrais simplement dire que je suis un adepte de la formule " Les Grignoux". Ce sont d’ailleurs les seules salles que je fréquente contrairement aux cinémas "Popcorn"...
Mais d’autre part pourquoi privilégier uniquement le centre ville. Le quartier du Longdoz n’aurait - il pas droit au cinéma, non pas avec 10 salles (ce qui me paraît excessif) mais pourquoi pas avec 1 (ou 2) salle(s), avec une rotation de films la même journée, ce qui rappellerait un peu le "cinéma de quartier" que beaucoup regrettent .Combien de salles Liège ne comptait - elle pas au siècle passé ? (cfr "Histoire des cinémas à Liège" - Noir Dessin Production).


C’est devenu très compliqué
posté le 24 février 2017 par Antoine Faja

Nous sommes nombreux à rêver à un retour des cinémas de quartier et à tout ce qu’ils apportaient comme dynamisme, comme lien social. La revue Dérivations a d’ailleurs publié en 2015 un long article de Mathilde Collin et Alfonso Vigliotti sur le sujet. Cet article conclut que la faisabilité économique de tels projets semble extrêmement difficile à rencontrer dans le contexte actuel.


Marre des objections
posté le 24 février 2017 par Philippe Dehout

J’en ai un peu marre des objections soulevées pour tout projet nouveau !
Un complexe de cinéma à la Médiacité , ne mérite pas tant de levées de boucliers !
Je pense que :
- Le public visé ne sera pas le même que celui des Grignoux qui n’ont à mon sens aucun soucis à se faire. Il suffit de voir le public actuel de la Médiacité pour le comprendre.
Si concurrence il y a, ce sera vis-à-vis du Kinépolis de Rocourt et non des Grignoux qui ont leur clientèle de cinéphile fidèles dont je suis et resterai même si j’habite près de la Médiacité !
- Si des promoteurs jugent ce projet viable, ce sera une source d’emplois.
- S’il s’avère que le projet n’est pas rentable suivant les lois de la concurrence et des affaires , ces mêmes promoteurs en assumeront les conséquences et les locaux construits pourront être dévolus à d’autres activités : l’ULG ne manque-t-elle pas d’auditoires modernes , certaines compagnies théâtrales ne pourraient-elles en profiter ? Le Collège St -Louis tout proche également ? Entre autres...
Laissons donc construire ces salles dans le "trou" qui subsiste sur le quai. Mozart. Elles seront utiles et tout de même mieux qu’un terrain vague !


Les Grignoux ne sont pas l’enjeu
posté le 24 février 2017 par Antoine Faja

Ce n’est pas tellement la défense des Grignoux (qui sont assez grands pour se défendre tous seuls) qui motive urbAgora dans ce dossier, même si leur activité serait indubitablement fragilisée par l’arrivée de ce multiplexe.

Par contre, il paraît presque certain que le Palace (dans le piétonnier, au centre-ville) fermerait si Médiaciné ouvre. Et ça ce serait une très mauvaise nouvelle pour l’hypercentre, son animation (notamment en soirée), son secteur HoReCa.

Et c’est surtout la façon de s’insérer dans le tissu urbain de Médiaciné qui est problématique à nos yeux : en bord d’une voie rapide, sans interface avec l’espace public, etc. Ce cinéma ne va rien apporter au quartier du Longdoz, sinon des bouchons supplémentaires et des voitures ventouses le dimanche et en soirée (seules plages de répit des riverains). Il se serait localisé rue Grétry, en lien avec un projet de redynamisation du quartier, le problème aurait été très différent.


Avis déjà envoyés valables ? Pas si sûr...
posté le 24 février 2017 par therese

J’ai telephone mardi à l’urbanisme. La fonctionnaire m’a dit qu’en ce qui concernait le courrier, on pourrait copier et réenvoyer le même message que la 1 ere fois, pour que la nouvelle date corresponde au nouveau délai.


Poster un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.