accueil interventions communiqués chc à fontainebleau : une opportunité urbaine à ne pas laisser (...)

CHC à Fontainebleau : une opportunité urbaine à ne pas laisser passer

jeudi 17 avril 2008,

Tags liés à cet article :

Le regroupement annoncé sur un seul site de trois hôpitaux du Centre Hospitalier Chrétien (CHC) — St Joseph (Liège), St Vincent (Rocourt) et Espérance (Montegnée) — est une opportunité majeure pour la ville de Liège à plusieurs égards. En effet, parmi les sites envisagés pour l’implantation du nouvel hôpital se trouve le carrefour de Fontainebleau, dans le quartier de Sainte-Marguerite.

De solides arguments plaident pour le choix de ce site.

1. L’installation du CHC à cet endroit permettra de recoudre le quartier de Sainte-Marguerite. S’il est un quartier de Liège, en effet, qui porte toujours les blessures des percées routières des précédentes décennies, c’est bien celui-là. La construction de l’hôpital devrait être la possibilité de reconstruire un tissu urbain reliant les deux parties du quartier, jadis unies ; en créant de nouveau îlots, éventuellement une place publique...

2. Cette suture urbaine, si elle avait lieu, aurait ensuite le mérite de constituer une « porte de ville » marquant, beaucoup plus nettement qu’à ce jour, l’entrée dans le domaine où la voiture doit partager l’espace avec d’autres usagers. Cela permettrait de ralentir le flot du trafic et de transformer — enfin — la voie rapide se dirigeant vers Hocheporte puis vers le Cadran en un boulevard urbain arboré accueillant tous les usagers de la ville — voitures, transports en commun, piétons, vélos. La création de ce boulevard pourrait également être une bonne occasion de créer du logement au centre-ville.

3. Enfin, le choix de Fontainebleau favorisera sans nul doute les transports en commun. Le site est en effet situé sur plusieurs lignes de bus importantes et on peut raisonnablement penser que le tram liégeois — s’il est réalisé — passera plus que probablement par là. Dans le contexte économique et écologique actuel, c’est là un argument majeur. Le choix est clair entre Fontainebleau et l’autre site envisagé, celui de Glain. D’un côté se trouve un site urbain largement accessible. De l’autre, on a un terrain vide situé près d’une sortie d’autoroute sur lequel on voit déjà s’accumuler de nouveaux parkings...

Cette infrastructure hospitalière, quoique privée, ne pourra voir le jour sans un soutien financier très important de la Région wallonne. C’est donc une occasion unique pour l’autorité régionale de favoriser un des objectifs importants de sa stratégie d’aménagement du territoire énoncée dans le Schéma de développement de l’espace régional (SDER) où il est question de « renforcement des centralités », de « favoriser les activités polarisantes aux lieux d’excellente accessibilité », de « vitalité des centres », de « densification de l’urbanisation », de « mixité des activités », de favoriser les « lieux de socialisation »...

Aucun doute, toutes ces lignes de force plaident en faveur de Fontainebleau plutôt que de Glain. Nous demandons donc tant à la Ville de Liège qu’à la Région wallonne de poser des choix qui soient en cohérence avec leur stratégie proclamée.